Carte autour du poème « un papa » de Pierre Ruaud

Pour la fête des papas, qui approche à grands pas, j’ai prévu une carte autour du poème « un papa » de Pierre Ruaud.

UN PAPA

Un paparapluie
Qui me fait un abri
Quand j’ai peur de la nuit.

Un paparatonnerre
Je ne sais pas quoi faire
Quand il est en colère.

Un paparasol
Avec qui je m’envole
Quand il rigole.

Un papa tout court
Que je fête en ce jour
Avec tout mon amour.

Pierre Ruaud

Carte parapluie pour la fête des pères

Pour réaliser cette carte, il faut :

  • Du papier cartonné de couleur, pour réaliser le contrecollage, en format A4
  • Un gabarit de parapluie d’environ 10 cm par 10 cm. Voir mon modèle ici (fait à postériori, pour mon travail en classe j’ai fait le gabarit à la main).
  • Du papier épais, type canson, de couleur pour découper un parapluie (aux dimensions du gabarit).
  • De l’encre (3 nuances de bleu) et des pinceaux.
  • Une feuille A5 en papier épais à laquelle on aura enlevé environ 1cm sur les bords pour laisser une marge lors du contrecollage pour faire les gouttes.
  • Une bande de papier de la largeur du parapluie pour faire un masque.
  • Du scotch.
  • La poésie de Pierre Ruaud imprimée sur papier A5 (deux par feuille A4). Voir mon modèle ici.
  • Un ciseau cranteur.
  • De la colle.

Cliquez sur les images pour voir en grand.

Carte parapluie - étape 1 Utiliser le gabarit pour, tracer et découper le parapluie dans la feuille cartonnée de couleur. Pour les moyens ou les élèves moins à l’aise avec les ciseaux, prévoir un gabarit où le bas du parapluie est droit (voir mon modèle en lien).
Carte parapluie - étape 2 Placer la bande de protection vers le milieu de la feuille destinée à recevoir les gouttes. C’est le scotch qui assure l’étanchéité et qui évite que les gouttes ne passent sous le papier. Il faut donc veiller à ce qu’il soit correctement posé.
Carte parapluie - étape 3 Sur un chevalet (pour avoir un plan vertical), tremper un pinceau dans l’encre, ne pas l’égoutter et venir l’appuyer sur le haut de la feuille. Une goutte d’encre se forme et descend sur la feuille, formant une belle verticale. Il faut laisser de l’espace pour appliquer les autres couleurs, les gouttes ayant tendance à prendre les mêmes chemins si on les fait trop proches. Certains élèves avaient encore en mémoire notre travail sur Jackson Pollock et ont eu tendance à me faire des gestes brusques. J’ai aussi dû leur dire qu’il fallait placer le pinceau comme si on voulait peindre le chevalet (i.e. bien en haut de la feuille pour qu’on ait l’impression que les gouttes viennent du haut de la feuille).
Carte parapluie - étape 4 Enlever le masque. On doit avoir un beau rectangle de papier vierge.
Carte parapluie - étape 5 Coller le parapluie de telle sorte que l’on ait l’impression que c’est lui qui arrête les gouttes. J’ai du revenir plusieurs fois sur le placement du parapluie auprès des élèves. Il faut le placer suffisamment haut pour qu’on ait l’impression qu’il arrête les gouttes, et pas trop haut pour qu’on ne voit pas de gouttes passer à travers le parapluie. Après séchage, demander aux élèves de se dessiner avec leur papa sous le parapluie.
Carte parapluie - étape 6 Au ciseau cranteur, découper la poésie. Les élèves ont besoin d’être guidés dans l’utilisation de cet outil inhabituel (entre autres pour conserver des lignes relativement droites).
Carte parapluie - étape 7 Sur la feuille cartonnée, écrire « bonne fête papa ». Je fais écrire mes grands en cursive et les moyens en lettres majuscules. Je trace des traits au crayon à papier, à effacer après (attention à l’utilisation de la gomme par les élèves qui froissent facilement leurs feuilles), pour les aider à écrire droit et que les lettres soient de taille similaire. Comme pour la carte de la fête des mères, on s’entraîne d’abord sur ardoise, au brouillon, etc.
Carte parapluie pour la fête des pères Ensuite, on plie la carte en deux, on vient coller le poème d’un côté et l’illustration de l’autre. Ici c’est plutôt un travail d’adulte afin d’assurer le bon centrage des éléments à coller.
Publicités

4 réflexions au sujet de « Carte autour du poème « un papa » de Pierre Ruaud »

    1. Merci ! Je veux bien une photo du résultat ! (et un retour d’expérience si il y a des points qui ont posé problèmes ou si vous avez apporté des modifications intéressantes)

  1. Je viens de découvrir votre blog … Je le trouve super !
    Toutes les activités sont si bien détaillées. C’est du clés en main
    Mille mercis et bonnes vacances

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s