Dessin du bonhomme #2 – Gouache à gratter

Pour travailler sur le schéma corporel, la représentation de soi et le vocabulaire du corps, rien de mieux qu’un petit bonhomme 🙂 Pour ce numéro 2, voici un travail utilisant gouache, craies grasses et… petite cuillère : dessin du bonhomme en gouache à gratter.

Bonhomme - Gouache à gratter

Pour ce travail, on a besoin de relativement peu de matériel :

  • De la gouache noire (ou tout autre couleur de votre goût mais plutôt quelque chose de foncé).
  • De la colle bleue (i.e. de la colle repositionnable qui met un temps certain à sécher).
  • Des pastels gras, des craies grasses ou des craies à la cire.
  • Un pinceau brosse plate large (5cm ou plus).
  • Une petite cuillère.
  • Une feuille A4 en papier épais type canson.
  • Une feuille 24×32 en cartoline de couleur pour réaliser le contrecollage.

La réalisation du portrait du bonhomme est accessible à des élèves de moyenne et grande sections en relative autonomie… L’intervention de l’adulte étant nécessaire à la toute fin et comme inspecteur des travaux finis à la première étape (voir détails ci-dessous).

Bonhomme - Gouache à gratter - 01 Au préalable, préparer un mélange gouache + colle. De mémoire j’ai dû utiliser quelque chose comme un mélange 2/3 de gouache + 1/3 de colle mais je vous recommande de faire des tests car cela va sûrement varier en fonction des marques utilisées.

En tous cas, j’ai obtenu de meilleurs résultats avec ce mélange qu’avec un pot de gouache à gratter tout prêt qui restait dans la classe.

Bonhomme - Gouache à gratter - 02 Demander aux élèves de réaliser des bandes de couleur (ou de remplir un quadrillage) avec les craies grasses. Il faut demander :

  • d’appuyer très fort sur la craie / le pastel
  • de ne pas laisser « de blanc » i.e. on ne doit plus voir la feuille.

Avant de passer à l’étape suivante, je conseille une petite vérification par un oeil adulte pour vérifier que les couleurs ont été appliquées correctement.

Bonhomme - Gouache à gratter - 03 Avec un pinceau large, étaler le mélange gouache + colle par dessus nos couleurs.

La colle est là pour augmenter le temps de séchage de la gouache qui sinon commence au bout de quelques secondes.

Bonhomme - Gouache à gratter - 04 Avant que la « peinture » ne soit sèche, dessiner un bonhomme en raclant, en grattant avec une le dos d’une petite cuillère. C’est l’outil qui a donné les meilleurs résultats chez nous.
Bonhomme - Gouache à gratter Une fois la peinture sèche, réaliser un contrecollage sur une feuille de cartoline de couleur pour mettre l’ensemble en valeur. Ici c’est plutôt un travail d’adulte pour que la peinture soit correctement centrée et collée sur la feuille.

Moi qui avais espéré faire un joli livret en fin d’année avec tous les bonhommes de l’année, je me retrouve un peu à court… Il faut dire que ça n’est pas évident de trouver des idées (en dehors du millier d’autres choses à faire) ! Je ferai mieux l’année prochaine !

Les images en grand dans la galerie flickr.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s